|

INSIGHTS

6 novembre 2020

ELECTIONS AMÉRICAINES

Analyse et positionnement

Ce qui s’est passé : le marché salue l’absence de scénario contesté_

 

  • Les élections américaines se sont avérées plus serrées que prévu et le ras de marée démocrate n’a pas eu lieu. Néanmoins, à l’heure où nous écrivons, Joe Biden est fortement pressenti pour devenir le prochain Président des Etats-Unis alors que les Républicains devraient conserver le contrôle du Sénat.
  • Il y a encore une chance que la victoire de Biden soit plus large s’il remporte la Géorgie et la Pennsylvanie, en plus du Nevada.
  • La marge de sa victoire compte car elle réduit la probabilité que le camp Trump conteste le résultat par voie judiciaire. Les marchés ont nettement manifesté leur soulagement que ce scénario contesté soit écarté : les actifs risqués se sont appréciés tandis que la volatilité de court-terme a chuté.

 

Implications de politique économique : une position idéale_

 

La principale surprise consiste en un Congrès divisé. Ce résultat est interprété comme une situation idéale qui permettra de réduire l'incertitude qui prévalait sous l'administration Trump tout en limitant la capacité des Démocrates à adopter un agenda anti-business agressif. Plus spécifiquement :

 

< Toute annulation des réductions d'impôt sur les sociétés adoptées sous Trump sera rendue difficile par un Sénat républicain >

< La relance budgétaire à venir devrait être plafonnée par les conservateurs républicains, ce qui implique de moindres volumes d'émissions de dette >

< Tout programme d’infrastructure à grande échelle (ou « Green deal ») est devenu improbable >

 

Implications de marché : convictions et positionnement_

 

Allocation : pro-risque_

  • Nous confirmons notre positionnement pro-risque. D’autres facteurs positifs se profilent d’ici la fin d’année (vaccin, Brexit, politique monétaire). Notre portefeuille modèle est surpondéré en actions et en crédit à haut rendement.
  • Deux thèmes de notre allocation sont néanmoins retardés : les taux américains ne devraient pas remonter à court terme et la rotation cyclique pourrait attendre le début d’année prochaine si la tech et le marché américain surperforment de nouveau pour le moment.

 

Obligataire : des primes de risque plus basses_

  • Le résultat de l’élection est la combinaison qui minimise l’incertitude politique, de notre point de vue. Cela justifie des primes de risque plus basses sur l’ensemble de la classe d’actifs.
  • Taux : dans un corridor pour le moment_ Les taux longs américains ont chuté, à juste titre, à mesure que les estimations de la taille du plan de relance budgétaire étaient revues à la baisse. Le positionnement spéculatif sur les futurs a amplifié ce mouvement. Nous anticipons que les taux resteront assez stables dans les prochaines semaines et que la volatilité sera basse, dans un contexte où les banques centrales sont hyper actives. Les perspectives sanitaires seront le facteur principal à surveiller. Nous restons d’avis que la pentification de la courbe américaine se poursuivra en 2021.

 

Crédit : positif_

  • Nous restons positifs sur le crédit pour une série de raisons : faible incertitude politique, stimulus économique majeur, facteurs techniques favorables, faible niveau de défauts anticipés et amélioration attendue du risque sanitaire. Nous avons récemment remonté le crédit High Yield européen et américain à surpondéré (pour la première fois de l’année) et pensons garder ce positionnement pour un moment. Le segment de la dette subordonnée financière reste le plus attractif pour les 12 prochains mois, grâce à des métriques de crédit solides (voire en amélioration), des valorisations attractives en absolu et en relatif, et des facteurs techniques positifs.

 

Actions : favoriser la croissance structurelle_

  • L’élection a débouché sur le résultat le plus favorable pour les actions, et en particulier les stratégies de croissance structurelle.
  • La perspective d’un grand chelem démocrate avait poussé les taux d’intérêt à la hausse, ce qui aurait mené à une rotation des valeurs de croissance (à duration élevée) vers les valeurs cycliques (à duration faible). Cela ne va pas se produire et le marché ajuste donc ses attentes :

- Gagnants : Actifs à duration longue / bond proxies, c’est-à-dire la croissance séculaire, notamment les méga-capitalisations de la tech, la santé (qui traite à des multiples attractifs, inférieurs à ceux du S&P 500) et les valeurs qui faisaient l’objet d’un fort risque réglementaire.

- Perdants : Valeurs cycliques, banques, petites capitalisations, et certains secteurs spécifiques comme l’énergie renouvelable et l’infrastructure.

  • Avec l’élection derrière nous, les investisseurs devraient remettre leur argent au travail. Le phénomène TINA (« There Is No Alternative ») implique que l’essentiel s’investira en actions, et notamment la tech et la croissance structurelle.
  • Dans l’ordre de préférence :

Nasdaq > S&P 500 > Russell 2000 > Europe / Marchés Emergents

  • Concernant la volatilité, les futurs VIX de court terme ont chuté, confirmant que le marché estime avoir assez de visibilité pour réduire l’incertitude. Les indices européens ont connu la même tendance. Cela ne pourrait être que le début d’une tendance, puisque la courbe de vol est toujours légèrement inversée et que plus de pression pourrait s’exercer d’ici la fin d’année.

 

Convertibles : vents favorables_

  • Les obligations convertibles bénéficient des mêmes facteurs positifs que les actions (annulation probable des hausses d’impôts et des réglementations sectorielles) et le crédit (banques centrales).
  • Par ailleurs, l’univers convertible est naturellement biaisé en faveur des segments de croissance, en particulier ceux de l’économie numérique, une thématique que nous continuons de favoriser.

 

 

Disclaimer

Cette publication n'est pas destinée à être distribué aux investisseurs de détail ou à une « US Person », mais uniquement aux investisseurs institutionnels agissant pour leur propre compte et classés en tant que « contreparties éligibles » ou « clients professionnels » au sens de la directive 2014/65/UE sur les marchés d'instruments financiers. Aucune démarche n’a été ou ne sera effectuée pour autoriser une offre au public des produits ou la possession ou la distribution de toute documentation relative à une offre relative aux produits dans toute juridiction ou une telle action est requise. Par conséquent, toute offre, vente, ou livraison des produits, ou distribution ou publication de documentation d’offre relative aux produits, ne peut être effectuée que dans, ou à partir de toute juridiction autorisée conformément aux lois et réglementations applicables, ceci n’imposant aucune obligation de la part de SILEX. Certaines limitations résultant de restrictions légales sur la communication et les activités transfrontalière sur les produits peuvent exister, et les informations y afférentes demeurent réservées. Les juridictions les plus importantes dans lesquelles les produits ne peuvent pas être distribués dans le cadre d'une offre au public sont l'Espace Economique Européen (EEE), le Royaume-Uni, Hong Kong et Singapour. Les produits ne peuvent pas être offerts ou vendus aux Etats-Unis, ou auprès, pour le compte ou au bénéfice, de US Persons (tel que défini dans la règlementation S). Des informations détaillées sur les restrictions de vente sont disponibles sur le site internet www.silex-partners.com et pouvant être commandé gratuitement auprès de SILEX IP. Ce document ainsi que toute information y afférente peuvent contenir des informations restreintes, privilégiées et confidentielles et sont donc destinés à être distribués uniquement aux personnes autorisées. Le destinataire ne doit ni diffuser, ni modifier, ni le copier/plagier, ni agir en s’appuyant sur ce document, sans autorisation préalable de SILEX. En ce qui concerne le présent document, ni SILEX, ni aucun de ses salariés ou représentants, ne donne de garantie ou de déclaration, expresse ou implicite, ni n'assume aucune responsabilité juridique, ni n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude, l'exhaustivité ou l'utilité des informations communiquées. Ni SILEX ni aucun de ses salariés ou représentants n'assume ni n'assume aucune responsabilité et/ou responsabilité de quelque nature que ce soit résultant de toute mesure prise en se fondant sur ce document. Ce contenu n'est pas destiné à être une sollicitation ni une offre de service, il a uniquement pour objet d'informer les investisseurs professionnels. La préparation des informations fournies dans le présent document se fait avec un niveau élevé de soins. Néanmoins, des erreurs sont possibles. Le destinataire de ce document est invité à s'enquérir des conseils de professionnels afin de discuter des risques encourus avec les entreprises décrites dans ce document. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Les performances sont calculées nettes de frais de gestion par SILEX. Les références à certains titres et instruments financiers sont données à titre d'illustration uniquement. SILEX suppose que tous les utilisateurs comprennent les risques liés aux activités décrites dans le présent document. Article Promotionnel. SILEX se réserve le droit de modifier à tout moment le contenu et les termes de ce document.

 

Tous droits réservés.